Servais Maurice 1883-1961

Servais Maurice


Maurice Ferdinand Joseph Servais est né à Thon-Samson le 22 septembre 1883 à 22h00, fils d'Auguste Joseph Servais, clerc de notaire et de Marie Henry, ménagère.

Sa famille habite à Thon-Samson.

Faisant partie de la levée de 1903, sous le n° 102, il est remplacé par le Département de la Guerre et n'effectuera pas son service militaire.

Il épouse à Namur, le 30 janvier 1906 à 11h00, Ida Anne Linhet Froidbise (1877-1942). Ida est la soeur de Malvina (voir Crayons). Ils n'auront pas de contrat de mariage ce qui est pour le moins surprenant de la part d'un fils de clerc de notaire. Ils auront deux enfants issus de cette union:
- Jean Alexandre Augustin Marie Ghislain Servais, né le 25 novembre 1906 à Namur, écrivain
- Albert Servais, né à Namur, avocat et homme politique

Profondément catholique, il est Hospitalier de Notre-Dame de Lourdes, effectuant souvent le voyage pour s'y occuper bénévolement des malades. Avant de se lancer dans la politique, son premier métier le verra ouvrir une imprimerie à Namur, il deviendra maître-imprimeur en 1928 et laissera cette activité à son fils Jean vers 1930. 

En 1921, il est Conseiller Provincial de la province de Namur et le restera jusqu'en 1936. Il sera en plus Conseiller Communal  à partir de 1926 et officiera en tant qu'officier de l'état-civil lors du mariage en 1927 d'André Lange, fils de sa belle-soeur (voir Crayons). En 1932, il sera nommé Echevin des Travaux et en 1936 Sénateur de l'arrondissement de Namur-Dinant-Philippeville jusqu'en 1946 lorsqu'il devient Sénateur Provincial, fonction qu'il occupera jusqu'en 1958. Son fils Albert suivra son chemin et sera aussi échevin de la ville.

En 1922, il fonde le Foyer Namurois en tant que souscripteur privé et en deviendra le Président en 1931, et ce jusqu'à son décès. En 1929, il est nommé Président de l'Union des Classes Moyennes de Namur, fonction qu'il occupera jusqu'en 1958 tandis qu'en 1934 il est membre de l'Assemblée Générale de l'Union Catholique de Belgique, représentant l'alliance de l'arrondissement de Namur. Pour finir, il devient Président de l'aile wallone de la Fédération Nationale Chrétienne des Classes Moyennes de Belgique de 1941 à 1946.

En outre, il occupera à des périodes inconnues, les postes de Président de l'Ecole Moyenne des Métiers de Namur et de Gestionnaire de la Caisse Nationale de Pension de la Classe Moyenne et des Professions.

En 1956, une place de Namur prend le nom de place Maurice Servais en hommage à ses nombreuses années de services où il a oeuvré au bien de la ville. Il recevra aussi, pour les mêmes raisons, le Prix Blondeau en 1957 (son fils Jean aura le même prix en 1980).

Il décèdera le 24 août 1961 à Aix-la-Chapelle (Allemagne) et sera inhumé le 28 août dans le caveau familial du cimetière de Belgrade, auprès de son épouse.

Documents officiels disponibles:
- acte de naissance d'Ida Linhet Froidbise
- acte de naissance de Maurice Servais
- certificat de milice nationale
- acte de mariage de Maurice Servais et d'Ida Linhet Froidbise

Namur 1932

Servais Maurice échevin
plaque commémorative au beffroi

Namur

Servais Maurice place
place Maurice Servais

Namur (cimetière de Belgrade)

Servais Maurice tombe
leur tombe